La méthode OA


Chez les OUTREMANGEURS ANONYMES, nous avons trouvé une association qui nous aide à nous sortir de notre maladie, la compulsion alimentaire. Pendant des années, nous avons eu honte de ne jamais pouvoir décider ni de notre poids ni de notre façon de manger. Mais nous avons désormais une solution. C’est une méthode simple constituée de Douze Étapes. En suivant ces étapes, des milliers d’Outremangeurs compulsifs ont arrêté d’outremanger compulsivement.

Chez les OA, nous n’avons ni régimes, ni programmes d’exercices, ni pesées, ni pilules miraculeuses. Non, mais ce que nous offrons est beaucoup mieux : dans nos groupes, le miracle s’opère grâce au partage et à l’amour. Nous sommes doublement liés les uns aux autres : nous avons d’abord en commun notre maladie, la compulsion alimentaire, et, ensuite, la solution que chacun de nous trouve en vivant conformément aux Douze Étapes. Comme ces Étapes sont au coeur de notre méthode, nous aimerions vous les présenter et ainsi voir avec vous comment nous les appliquons et comment elles nous aident à sortir de la compulsion alimentaire. Nous souhaitons ainsi réconforter ceux qui souffrent encore de ce mal terrible.

Si vous croyez être un outremangeur compulsif ou une outremangeuse compulsive, donnez-vous une chance de vous en sortir en pratiquant la méthode OA. Grâce au mode de vie reposant sur nos Douze Étapes et sur nos Douze Traditions, nous connaissons aujourd’hui un bien-être physique, émotif et spirituel que nous n’hésitons pas à qualifier de prodigieux. Ce qui a marché pour nous marchera pour vous!

Les 12 Étapes1

Voici les 12 Étapes que nous avons suivies et qui sont suggérées comme programme de rétablissement :

  1. Nous avons admis que nous étions impuissants devant la nourriture, que nous avions perdu la maîtrise de notre vie.
  2. Nous en sommes venus à croire qu’une Puissance supérieure à nous-mêmes pouvait nous rendre la raison.
  3. Nous avons décidé de confier notre volonté et notre vie aux soins de Dieu tel que nous Le concevions.
  4. Nous avons procédé sans crainte à un inventaire moral, approfondi de nous-mêmes.
  5. Nous avons avoué à Dieu, à nous-mêmes et à un autre être humain la nature exacte de nos torts.
  6. Nous étions tout à fait prêt à ce que Dieu élimine tous ces défauts.
  7. Nous Lui avons humblement demandé de faire disparaître nos défauts.
  8. Nous avons dressé une liste de toutes les personnes que nous avons lésées et nous avons consenti à réparer nostorts envers chacune d’elles.
  9. Nous avons réparé nos torts directement envers ces personnes dans la mesure du possible, sauf lorsqu’en ce faisant, nous risquions de leur nuire ou de nuire à d’autres.
  10. Nous avons poursuivi notre inventaire personnel et promptement admis nos torts dès que nous nous en sommes aperçus.
  11. Nous avons cherché par la prière et la méditation à améliorer notre contact conscient avec Dieu tel que nous Le concevions, Lui demandant seulement de connaître Sa volonté à notre égard et de nous donner la force de l’exécuter.
  12.  Ayant connu un réveil spirituel comme résultat de ces Étapes, nous avons alors essayé de transmettre ce message à d’autres outremangeurs compulsifs et de mettre en pratique ces principes dans tous les domaines de notre vie.

Les 12 traditions

Nous pouvons compter sur les Douze Traditions qui ont été conçues pour garder dans le droit chemin à la fois les groupes et les comités, tout en mettant l’accent sur le rétablissement de tous les outremangeurs qui cherchent de l’aide dans notre fraternité. Nous avons beaucoup de gratitude envers les Alcooliques Anonymes qui ont les premiers établi ces Traditions et nous ont permis de les adapter à nos propres besoins. Les Douze Traditions sont le résultat d’une longue et parfois pénible expérience et reprennent les mêmes principes de vie que les Douze Étapes. Tous ceux qui s’y sont arrêtés se sont rendu compte que ces Traditions peuvent être appliquées dans leurs relations interpersonnelles dans OA et à l’extérieur. Voici maintenant les Traditions OA qui nous permettront de demeurer spirituellement en forme devant tous les défis.

  1. Notre bien-être commun devrait venir en premier lieu ; le rétablissement personnel dépend de l’unité des OA.
  2. Pour le bénéfice de notre groupe, il n’existe qu’une seule autorité ultime : un Dieu d’amour tel qu’il peut se manifester dans notre conscience de groupe. Nos chefs ne sont que des serviteurs de confiance, ils ne gouvernent pas.
  3. La seule condition pour être membre des OA est le désir d’arrêter de manger compulsivement.
  4. Chaque groupe devrait être autonome, sauf pour des questions concernant d’autres groupes ou l’ensemble du Mouvement.
  5. Chaque groupe n’a qu’un but primordial : transmettre son message aux outremangeurs compulsifs qui souffrent encore.
  6. Un groupe OA ne doit jamais endosser ou financer un organisme apparenté ou étranger ni lui prêter le nom de OA, de peur que des soucis d’argent, de propriété ou de prestige ne nous distraient de notre objectif premier.
  7. Tous les groupes OA doivent subvenir entièrement à leurs besoins et refuser les contributions de l’extérieur.
  8. Outremangeurs Anonymes devrait toujours demeurer un mouvement non professionnel, mais nos centres de services peuvent engager des travailleurs spécialisés.
  9. Comme mouvement, Outremangeurs Anonymes ne devrait jamais avoir de structure formelle, mais il peut constituer des conseils de service ou des comités directement responsables envers ceux qu’ils servent.
  10. Le mouvement des Outremangeurs Anonymes n’exprime aucune opinion sur des sujets étrangers ; le nom des OA ne devrait donc jamais être mêlé à des controverses publiques.
  11. Notre politique de relations publiques est fondée sur l’attrait plutôt que sur la réclame. Nous devons toujours garder l’anonymat dans les journaux, à la radio, à la télévision, de même qu’au cinéma et dans les autres médias.
  12. L’anonymat est la base spirituelle de toutes nos Traditions et nous rappelle sans cesse de placer les principes au-dessus des personnalités.

Les 12 concepts

Les Douze concepts du service OA

  1. La responsabilité finale et l’autorité suprême des services mondiaux OA relèvent de la conscience collective de notre association tout entière.
  2. Les groupes OA ont délégué à la Conférence des services mondiaux le maintien actif de nos services mondiaux; il s’ensuit que la Conférence des services mondiaux est la voix, l’autorité et la conscience réelle de OA dans son ensemble.
  3. Le « droit de décision », basé sur la confiance, permet une direction efficace.
  4. Le « droit de participation » assure à tous la possibilité égale de participer au processus décisionnel.
  5. Les personnes ont le droit d’appel et de pétition de manière à s’assurer que leurs points de vue et griefs personnels sont dûment étudiés.
  6. La Conférence des services mondiaux reconnaît la responsabilité administrative principale du conseil d’administration des Services mondiaux.
  7. Le conseil d’administration des services mondiaux a les droits légaux que lui accordent les règlements généraux des OA, section A; les droits de la Conférence des services mondiaux lui sont donnés par la tradition et les règlements généraux, section B.
  8. Le conseil d’administration des services mondiaux délègue l’autorité de la gestion quotidienne du Bureau des services mondiaux au comité exécutif.
  9. De bons chefs, de même que des méthodes saines et appropriées pour les choisir, sont indispensables au fonctionnement efficace à tous les niveaux de service.
  10.  À chaque responsabilité dans les services correspond une autorité équivalente et l’administration « à deux têtes » est évitée.
  11.  Les administrateurs responsables du Bureau des services mondiaux devraient toujours s’entourer de comités permanents, directeurs, employés et conseillers les plus compétents possibles.
  12. Le fondement spirituel du service OA assure que :

a) tout comité ou organisme de service OA prendra soin de ne jamais devenir le siège d’une concentration dangereuse de richesse et de pouvoir;

b) la prudence dans l’administration financière des OA assure un fonds de roulement suffisant et une réserve appropriée;

c) aucun membre OA ne doit se trouver en position d’autorité non justifiée;

d) toutes les décisions importantes sont prises par vote après discussion et, chaque fois que cela est possible, en recherchant la plus grande unanimité possible;

e) aucune mesure punitive ne sera prise et aucun geste posé qui porterait à controverse publique;

f) tout comité ou conseil de service de OA ne posera de geste de gouvernement et demeurera toujours démocratique en pensée et en acte.

Notre Méthode

Rarement avons-nous vu faillir à la tâche celui qui s’est engagé à fond dans la même voie que nous. Ceux qui ne se rétablissent pas sont des gens qui ne peuvent pas ou ne veulent pas se soumettre complètement à ce simple programme. Ce sont d’habitude des hommes et des femmes qui sont naturellement incapables d’être honnêtes envers eux-mêmes. Il y en a de ces malheureux. Ce n’est pas leur faute, ils semblent être nés ainsi. Leur nature ne leur permet pas de comprendre et de mettre en pratique une façon de vivre qui exige une rigoureuse honnêteté. Leurs chances de réussir se situent au-dessous de la moyenne. Il y a aussi ceux qui souffrent de graves désordres émotifs et mentaux; mais plusieurs d’entre eux se rétablissent s’ils sont capables d’honnêteté.

Les récits de nos vies révèlent, de façon générale, ce que nous étions, ce qui nous est arrivé et comment nous sommes maintenant. Si vous avez décidé que vous voulez ce que nous avons et que vous voulez tout faire pour l’obtenir, alors vous êtes prêts à prendre certaines mesures.

Devant certaines de ces étapes, nous avons hésité. Nous avons cru pouvoir trouver une méthode plus facile, plus douce. Mais ce fut impossible. Avec toute l’ardeur que nous avons, nous vous supplions d’être sans crainte et sincères dès le début. Certains d’entre nous ont tenté de s’accrocher à leurs vieilles idées, mais le résultat a été nul tant qu’ils ne se sont pas complètement abandonnés.

N’oubliez pas que nous avons affaire à la nourriture, qui est puissante, déroutante, sournoise ! Sans aide, c’est trop pour nous. Mais il y a un Être qui a tout pouvoir, et cet Être, c’est Dieu. Puissiez-vous Le découvrir maintenant !
Les demi-mesures ne nous ont rien donné. Nous nous trouvions à un tournant de notre vie. Nous avons demandé Sa protection et Son aide et nous nous sommes abandonnés à Lui complètement.

(Extrait du livre Les Alcooliques Anonymes, quatrième édition 2003, page 65.)

L’Invocation

Un texte sur l’unité et l’abandon dans le service

« Mon Dieu, nous sommes réunis ici ce soir pour servir comme instruments de ta Puissance et de ton Amour. C’est une période de grands changements et croissance pour Outremangeurs Anonymes. Accorde-nous la perspicacité de faire des choix avisés. Quand nos natures volontaires réclament l’attention, ferme nos bouches impulsives et apaise nos âmes impérieuses. Accorde-nous la patience d’attendre, de permettre à chaque membre le droit à ses convictions. Même si nous pouvons avoir des différences d’opinions définies sur un sujet ou un autre, accorde-nous de la bonté et un sens du franc-jeu. Donne-nous de la compassion les uns envers les autres; aide-nous à nous aimer les uns les autres comme Tu nous aimes. Par-dessus tout, rappelle-nous chérir Outremangeurs Anonymes et chacun de nos compagnons outremangeurs compulsifs. Aide-nous à toujours nous rappeler que nous sommes liés par une maladie commune et des désirs communs. Accorde-nous une foi continue en notre avenir en tant que fraternité; conduis-nous au cours de ces jours vers une base plus stable que jamais. Nous te dédions maintenant cette réunion (de groupe, d’intergroupe) tout comme nous te confions nos vies et nos volontés.. nous mettons nos mains dans les Tiennes. En faisant cela, nous découvrons que vraiment nous ne sommes pas seuls. »

Écrit et lu par Rozanne S. la fondatrice des OA à l’ouverture de la 19e conférence annuelle des Services mondiaux le 14 mai 1980.